Micromarché & La Grande Barge: 3 points de retrait à Nantes + un resto/bar/épicerie, coopératif bien sûr!

A l’origine porté par l’association ECOS NANTES, Micromarché vole maintenant de ses propres ailes, depuis  la création de la SCIC Le début des haricots, qui porte en plus du projet Micromarché le resto/bar/épicerie La Grande Barge.

Les micromarchés, ça marche comment?

1- François, en charge du sourcing des produits, a identifié et embarqué dans le projet une cinquantaine de producteurs dans les 50km autour de Nantes pour la plupart des produits. Les produits sont tous certifiés bio (à part le miel et le sel ;-)).

2- Toutes les semaines, du jeudi soir au dimanche soir, les personnes qui souhaitent se fournir via les micromarché peuvent passer commander en ligne dans la boutique du micromarché de son choix sur Open Food France. Il y a 3 micromarchés aujourd’hui, chacun organisé autour d’un point de retrait dans différents quartiers de Nantes. Les boutiques sont ouvertes à tous, pas besoin d’être membre pour acheter!

3- Le retrait des produits a lieu le jeudi soir de 17h à 18h30. La permanence est assurée par une association locale, qui est dédommagée pour le temps passé. Les produits sont livrés en vrac, chaque acheteur vient avec ses emballages et pèse lui-même chaque produit composant son panier.

4- La SCIC prend 11% de marge sur les produits, pour payer le temps passé par le salarié sur l’organisation. Les acheteurs sont aussi invités à verser une contribution libre complémentaire en fin de commande, sur un principe de tarification sociale, l’idée est que ceux qui ont plus de moyens puissent contribuer un peu plus pour ceux qui en ont moins. Avec en moyenne 35 achats par semaine par micromarché, le montant des achats groupés atteint environ 40K€ par an.

5- Pour la logistique, François extrait les rapports agrégés par point de retrait chaque lundi matin et envoie les commandes aux producteurs, qui livrent chacun en organisant le jeudi une tournée sur les 3 points de retrait (+ le resto/bar/épicerie en général!)

LA GRANDE BARGE: RESTO / BAR / EPICERIE

Avec l’expérience de Micromarché, est née l’envie d’aller plus loin. François, Elsa, Morgan, Aurélie co-créer, avec 50 coopérateurs, la SCIC Le début des haricots et se lancer dans la création de La grande Barge, point de vente “hybride”: quelques tables pour un restaurant bio/local, un coin épicerie pour faire ses courses, l’accueil de conférences et concerts, et un bar ouvert tard le soir pour animer la vie du quartier.

Ils prennent la même marche sur l’épicerie que dans les micromarchés. Toutes activités confondues, ils espèrent atteindre un chiffre d’affaire de 160K€ dès 2018 (hors micromarché), pour pouvoir rémunérer les 4 salariés et autres charges de gestion courantes.

Pour simplifier la gestion conjoint des micromarchés et de l’épicerie, ils “hackent” la plateforme Open Food et font le choix de gérer aussi l’épicerie physique avec le même outil, bien qu’il ne soit pas tout à fait adapté à la gestion d’un point de vente physique… Bien sûr, côté Open Food, ça nous donne des idées pour l’avenir 🙂

Soutien de la première heure au projet Open Food France, François a été le tout premier utilisateur de la plateforme avec Micromarché, en 2015! Il a aussi cofondé l’association Open Food France. C’est donc un peu grâce à lui qu’on est là aujourd’hui, alors ça vaut le coup de le mentionner 🙂

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *